L’association

MPC, une voix pour Défendre, pour Proposer, Pour agir

L’association MPC-Mobilisation des Policiers en Colère est une association de type « loi 1901 ».
Elle a vu le jour à la suite des manifestations nocturnes  historiques et spontanées de l’automne 2016, mouvement organisé à la suite de l’agression barbare au cocktail Molotov contre nos collègues de Viry Chatillon.
Faisant fi de l’obligation de réserve, nos portes-paroles ont courageusement pris la parole à visage découvert et à de nombreuses reprises dans divers médias.
À l’image de notre présidente historique, Maggy, disparue tragiquement fin 2018.
Et à celle de Guillaume Lebeau, notre actuel Président, à plusieurs reprises convoqué à L’Inspection Générale de la Police Nationale pour avoir dit tout haut ce que les Policiers subissent tout bas.
Comme ils l’ont toujours voulu, l’association est apolitique, asyndicale et le restera.
Nous continuons son combat, avec une hargne aussi grande que fut notre peine à son décès.
La défense de nos conditions de travail est notre cheval de bataille.
Nous en sommes les plus conscients et les plus proches en tant que policiers actifs issus d’un panel important de services.
Des policiers toujours bénévoles, jamais détachés.
À défaut d’intervenir, pour l’instant, dans des négociations directes avec le Ministère de l’Intérieur, nous nous posons principalement en lanceur d’alertes en direction de nos instances syndicales et hiérarchiques.
Au delà d’alerter, et pour aller au bout de notre démarche, nous nous voulons aussi force de propositions !!
C’est à ce titre que nous avons été entendus et auditionnés officiellement lors de la commission d’enquête au Sénat sur l’état des forces de sécurité intérieure en 2018.
Pour notre « parler-vrai », notre quotidien sur le terrain et notre rejet de la langue de bois, nous avons également été reçus à l’Assemblée Nationale dans le cadre de la commission d’enquête « budget Police-Gendarmerie », où nous ont été proposées plusieurs réunions de travail.
Toujours en pensant à Maggy, nous faisons le triste constat d’une évolution dramatique du nombre de suicides dans la profession.
Pour ces raisons nous venons également d’entrer dans un projet de fond qui permettra un accompagnement pour nos collègues en souffrance.
MPC, une association pour défendre, proposer et agir, une organisation PAR et POUR les Policiers !!!

Défendre…

Depuis sa création, le MPC bénéficie des conseils amicaux et désintéressés de Me Laurent-Franck LIENARD, avocat de renom spécialisé dans la défense des policiers et membre d’honneur de l’association.

Par ailleurs, un pôle juridique est actuellement en cours de constitution au MPC. Composé de juristes bénévoles et d’avocats spécialisés dans différents domaines, notamment le droit administratif et le droit médical, ce pôle juridique apportera son soutien aux collègues en difficulté face à l’administration. Il pourra également représenter le MPC lors d’éventuelles actions collectives devant un Tribunal Administratif

———————————————————–

Me David LIBESKIND

Avocat à la Cour – Docteur en droit de l’université Paris II

17 Bd Malesherbes 75008 PARIS

Il Intervient entre autres dans le domaine du droit du travail dans le secteur public et assiste les agents publics devant les conseils de discipline. Il les représente en cas de contentieux devant les tribunaux administratifs et les cours administratives d’appel. Il assiste également les agents publics victimes d’infractions devant les juridictions correctionnelles.

En cas de nécessité, les membres du MPC peuvent prendre attache avec Me LIBESKIND par email à l’adresse suivante :

david.libeskind@hotmail.fr

Consultation possible sur rendez-vous au cabinet le samedi. Convention tarifaire à définir au cas par cas.

Proposer…

Force de revendication, le MPC se targue d’être également une force de proposition.

Nous demandons en particulier que soient organisés des « états-généraux » de la Police, réunissant tous les acteurs du métier dont les collectifs de policiers en colère, afin que soient mises sur la table toutes les problématiques de notre corps de métier et qu’il y soit apporté des réponses qui ne tiennent pas compte uniquement d’une logique comptable ou statistique.

Stan Hotbridges- MPC

Stan Hotbridges- MPC - Livre blanc

Stan Hotbridges- MPC

Nous avons travaillé à l’élaboration et à l’impression d’un livre blanc sur le malaise de la Police.

Ce livret n’a pas vocation à être exhaustif, mais à présenter de façon synthétique et pédagogique le malaise des policiers et ses principales causes, à l’intention d’un public qui ne connaît pas forcément le sujet, et à proposer des pistes de réflexion.

Il vise principalement à appuyer et à faire appuyer par tous les moyens possibles notre demande d’états-généraux de la Police dans lesquels les policiers en colère seraient partie prenante.

La distribution de ce livret a commencé auprès des membres de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Elle se fait non pas par courrier mais à l’occasion de rendez-vous où des représentants du MPC exposent et expliquent nos positions à leurs interlocuteurs.

Par ailleurs, différents groupes au sein du MPC et des collectifs partenaires travaillent sur des « fiches reflex » où seront développés les différents thèmes abordés de façon synthétique dans le Livre Blanc.

Vous avez des idées ? Vous souhaitez participer à l’élaboration de ces fiches ?

Contactez nous !

Agir…

Depuis sa création, et en plus des rassemblements et manifestations qu’il a initiés ou auxquels il s’est associé, en plus des communiqués engagés en réaction aux différentes actualités policières, le MPC a engagé, avec ses collectifs partenaires, de multiples actions concrètes pour la défense des intérêts des Policiers.

Quelques exemples :

Novembre 2016 :

  • Mise à disposition d’un modèle de demande de retrait d’habilitation OPJ

Décembre 2016 :

  • Participation aux rassemblements organisés par les CLIP le 03
  • Organisation d’une manifestation nationale le 13
  • Lettre ouverte à M. le Directeur Général de la Police Nationale
  • Le MPC au journal télévisé de TF1

Janvier 2017 :

  • Le MPC participe à la création de l’Union des Policiers Nationaux Indépendants
  • Organisation d’une manifestation nationale le 26
  • La vidéo « Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre » rencontre un énorme succès : 810000 vues et 9300 partages

Février 2017 :

  • A la suite des innombrables menaces de mort, insultes, appels à la haine relevés sur les réseaux sociaux à la suite de l’affaire « Théo », le MPC dépose plainte et saisit, éléments à l’appui, le Procureur de la République de Paris
  • Mise à disposition d’un modèle de rapport de demande de protection fonctionnelle
  • Mise à disposition d’un modèle de rapport de demande de restitution horaire
  • Le MPC saisit le Défenseur des Droits, Jacques TOUBON, sur les carences de l’administration en matière de protection fonctionnelle. Le défenseur des droits nous informe qu’il associera le MPC au rapport dont il est chargé sur le fonctionnement de la Police Nationale.
  • Stéphane LANTZ, secrétaire du MPC, participe à l’émission « Salut les terriens » sur C8

Mars 2017 :

  • Saisi de possibles irrégularités lors de contrôles, le MPC adresse un courrier à tous les médecins inspecteurs de la Police Nationale pour rappeler les règlements et la déontologie applicables et affirmer sa vigilance.
  • Interview de Maggy BISKUPSKI, présidente du MPC, dans le n° 1042 de la revue « Marianne »

Avril 2017 :

  • Le MPC lance l’opération « Ballon rouge » pour des dons de jours de congés à un collègue dont la compagne est gravement malade. Il lance une pétition nationale pour étendre les dispositions de la Loi « Mathis » aux conjoints malades alors qu’elle ne concerne jusqu’ici que les enfants malades.
  • Le MPC se joint à la manifestation organisée par le collectif « Femmes de Forces de l’Ordre en Colère » le 22 avril à Paris, et qui réunit près d’un millier de personnes.
  • Après l’assassinat du collègue Xavier Jugelé le 20 avril, un registre de condoléances est ouvert, et une collecte nationale est lancée par ses collègues de la 32e CI pour aider sa famille. Le MPC s’y associe naturellement.

Juin 2017 :

  • La mise en application des nouvelles dispositions relatives au port de l’arme individuelle hors service impose des conditions restrictives que ne remplissent pas, pour des raisons indépendantes de leur volonté, de nombreux collègues. Le MPC saisit le Ministre de l’Intérieur, le Directeur Général de la Police Nationale et le Médiateur de la Police Nationale
  • Le MPC invité du 13h de TF1 : Le 13 juin, Maggy Biskupski et Stéphane Lantz étaient les invités du journal de 13 heures de TF1 pour parler de ce qui a bougé (ou plutôt de ce qui n’a pas bougé) dans la Police, un an après les évènements de Magnanville. Une sacré reconnaissance pour le MPC !