Déposer les armes…

Un mois s’est écoulé depuis que notre collègue Xavier a été lâchement abattu sur l’avenue des Champs Elysées.

Un attentat, du terrorisme, l’horreur, la barbarie.

Un mois!!!

C’est visiblement le temps qu’il faut à notre administration et à ceux qui la dirigent pour estimer que tout va bien, que tout va mieux !

Plus aucun risque apparemment puisque des notes de service font leur apparition dans certains départements pour restreindre, contrôler et empêcher le port de l’arme hors service !!


« Mais touuuut est sous contrôle et nous n’avons plus rien à craindre !!! « 

Bien sûr, et moi je vais enfourcher ma licorne et ne porter que mon canon à fleurs dans ce monde rempli d’amour !


Les précisions et restrictions complétant ou plutôt dénaturant totalement l’arrêté de juillet 2016 relatif au port de l’arme hors service, sont très claires, totalement absurdes mais très claires…

En effet, certains DDSP ou chefs de service ont « pondu » (pour rester poli, et parce qu’on aime les poules) ces notes de service, précisant lourdement que le port de l’arme hors service n’était possible que si les 3 tirs annuels avaient été effectués…

Et attention ! La surprise du chef !!

Pas juste 3 tirs, ce serait trop facile hein, tout le monde le sait ! « avoir effectué au moins une séance de tir d’entrainement dans les 4 derniers mois » !!

Autrement dit, nos 3 tirs devraient être parfaitement répartis dans l’année, bah oui c’est si facile… Déjà que beaucoup n’y arrivent pas, par manque d’effectifs principalement mais aussi par manque de moyens matériels !

3 tirs parfaitement répartis dans l’année alors que certains collègues peinent à en faire 1 ou 2 parce qu’ils ne sont pas assez nombreux pour remplir les missions (Police Secours ou garder une porte pour être sûr qu’elle ne s’envole pas) ou tout simplement par manque de moniteurs, manque de cartouches, voir carrément manque de cibles, sans compter sur la grève des agents d’entretien!!

Donc en résumé le port de l’arme hors service est clairement restreint, par des notes qui nous infantilisent, et qui laissent même sous-entendre que nous sommes entièrement fautifs si les tirs réglementaires ne sont pas effectués !!


Ma maman a brûlé mon cartable

puis me reproche de ne pas avoir fait mes devoirs !!


Ces « patrons » pensent sûrement qu’en enfilant notre uniforme, que dis-je, notre habit de lumière, des pouvoirs magiques venus d’ailleurs nous transforment en tireurs d’élite capables de défendre nos concitoyens et de nous défendre nous mêmes !

Et la fin de vacation arrivée, ces pouvoirs disparaissent nous reléguant au rang de pauvres Clark Kent tout fragiles !

Ces mêmes « patrons » ont sûrement également oublié le drame de Magnanville et ce besoin gravé dans nos chairs de protéger nos familles si souvent menacées…


Ces instructions si elles viennent à être étendues à tout le territoire pourraient presque laisser penser à un début de désarmement de la police et la MPC veillera et agira pour éviter cette aberration !