La goutte d'eau qui fait déborder le coffre…

Quelques jours après le drame survenu sur l’avenue des Champs, les notes de service, rappels de consignes et autres supports d’instructions refont surface concernant l’équipement « lourd » des véhicules de patrouille…

Nos voix ont effectivement été entendues sur certains points et du matériel est progressivement arrivé dans les différents services…

Néanmoins on peut se demander si la logique de la haute hiérarchie s’accorde avec celle des fonctionnaires de terrain, à en voir la taille des véhicules et le matériel à y faire entrer…

Effectivement, et notamment pour les BAC, un niveau « Master or » au Tétris est requis pour faire entrer 3 gilets pare-balles lourds (minimum n’est ce pas?) 3 casques lourds, et autre bouclier balistique lourd…

Et comme on ne peut pas tirer à pile ou face pour choisir entre terrorisme et maintien de l’ordre en début de vacation, il convient d’y ajouter les casques et boucliers « MO », DMP, MP7, jambières, Tonfa, stop stick etc. Tout ça dans le coffre d’une Peugeot 308 ou d’une Ford Focus, chacun y est allé de sa prière ou de son cierge pour que ça rentre, mais le miracle n’est jamais arrivé !!

Et là ! Le petit plus « logique » qui fait toute la différence : la boîte devant contenir le fusil HK G36 qui doit se trouver AU FOND du coffre du véhicule sous tout le matériel précédemment cité !

Il est plus facile d’aller chercher une saucisse au fond d’une boîte de cassoulet froid que de devoir se saisir de cette arme dans l’urgence !!

La MPC et les collègues de terrain auront bien tenté de trouver des solutions, après tout on est devenu des pros du système « D » ! Mais rouler le coffre ouvert avec des tendeurs, agrandir les poches des treillis pour y glisser un fusil d’assaut ou se munir d’une remorque, ne sont malheureusement pas des solutions envisageables….

L’association MPC maintient que la solution « logique », simple et tout bonnement pleine de bon sens reste la dotation dans les services de véhicules munis de grands coffres adaptés à notre métier.

Cet investissement est nécessaire et indispensable pour assurer le bon déroulement de nos missions, pour notre sécurité et celle de nos concitoyens.

L’association MPC rappelle que notre Police est une grande et belle corporation, qui mérite les moyens adaptés aux tâches difficiles et honorables qui lui sont confiées.