On n'oublie pas les Dom-Tom !

On n’oublie pas les Dom-Tom : Pensées au collègue blessé à La Réunion

On dit « Merci qui » ? … Toujours aux mêmes bien entendu!!!

Un collègue avait pour mission d’assurer, SEUL (!!!) , la garde d’un détenu dans un Centre Hospitalier, et résultat des courses : le collègue se fait très violemment agresser et le détenu prend la fuite !…Qui va payer l’addition ? Notre collègue sans nul doute !

Nos policiers ne sont pas des supers héros, NON !

Ce sont des hommes et des femmes, également citoyens de la République méritant respect et protection, qui doivent assurer la sécurité de tous et toutes ! Or, pour faire leur devoir, ils reçoivent des ordres totalement illégaux mettant jusqu’à leur vie en péril !

ce rythme là, en laissant un collègue SEUL assurer la surveillance d’un détenu en milieu hospitalier au milieu d’autres malades et du personnel, plus personne ne pourra pas assurer la sécurité de qui que ce soit !

IL FAUT QUE CELA CESSE !

Chère Administration,

Commencez déjà par redéfinir les missions de chacun :

Est-ce à NOUS, collègues, d’assurer la garde de détenus en milieu hospitalier ???? Les surveillants pénitentiaires, « pratiquant » ces personnes là quotidiennement dans leurs murs, n’ont-ils pas plus compétence en la matière ??? N’avons-nous déjà pas suffisamment à assurer sur la voie publique sans qu’on nous assaille en plus de missions « accessoires » ???

Recrutez ensuite des effectifs et permettez à ceux-ci de recevoir une véritable formation et d’être correctement équipés pour assurer la sécurité du peuple!!!…Au lieu de supprimer des postes en faisant des jeux de passe-passe pour redéployer un peu partout, et donner ainsi l’illusion d’une présence en nombre sur le terrain, tout en vous cachant derrière des explications tordues sur la réduction des tâches administratives !!

Alors là, peut être, chacun pourra-t-il correctement travailler afin de veiller à la sécurité de tous !

Quand nous manquons déjà constamment d’effectifs sur tout le territoire, il faudrait encore que nous renforcions d’autres services de la fonction publique, au péril de notre sécurité, sans ne rien dire !

Soutien au collègue agressé par ce détenu… victime de l’administration et de ses excès de zèle !

Doubles fractures aux deux bras et 24 points de sutures au crâne !!!!