La banalité…

BANAL ?

Rien d’exceptionnel dans ce contrôle,

Un individu circulant tous feux éteints, faisant l’objet d’une fiche de recherche.
Contrôle des papiers, puis soudain des coups de feu !

Dit comme cela, ça pourrait presque sembler BANAL !

Et pourtant, cette situation ne l’est pas !!!

Pas une semaine sans qu’un policier, un gendarme, un militaire, ou un pompier… au service de sa Nation et ayant choisi de protéger ses concitoyens ne soit la cible d’un individu dangereux ou déterminé à nuire…

Sachez que ces primo-intervenants sont bien souvent les effectifs des commissariats locaux qui composent les patrouilles que vous croisez chaque jour.

Ce sont ces hommes et ces femmes qui sont en 1ère ligne…

Nous avons une pensée particulière pour l’équipage de Stains ainsi que pour la patrouille de militaires prise pour cible à l’aéroport d’Orly. En 1ère ligne encore…
Leur simple professionnalisme ne suffira pas à les aider à rester en vie face à la violence régulière et grandissante de la délinquance de notre pays !

Abandonnés à leur sort, sans moyen de se protéger, sans pouvoir agir efficacement, sans soutien réel et sincère !

Quelles réponses apporter à la détresse professionnelle des policiers???

La délinquance et la criminalité ont tant évolué ces dernières années, que ce soit dans la multiplication et la diversité des actions, ou encore dans les moyens déployés, avec pour motivation les pires desseins !

Et pour nos collègues, quelles seront les nouveautés ???

Des pistolets à eau ?
Des rubans et des fleurs ?
Des monocycles empruntés au cirque ?
Des flyers multicolores ?

Il nous faut des textes de lois plus clairs et moins restrictifs sur la légitime défense, des réformes profondes et une plus grande exemplarité dans les peines prononcées à l’encontre des auteurs des atrocités que nous traquons au péril de nos vies!

Du matériel fonctionnel, des véhicules adaptés, des entraînements plus réguliers, et des effectifs supplémentaires, sont nécessaires pour garantir la sécurité de tous!!!!

Les idées ne manquent pas, et la volonté des effectifs non plus !

Face aux portes laissées closes par notre gouvernement, nous privant de budget, d’explications et de solutions… Allons nous continuer à nous taire ???

Collègues, refusons de garder le silence… Luttons ensemble !!!