Menaces et injures : Le MPC et les CLIP 31 et 33 déposent plainte.

L’affaire « Theo » a déclenché une vague sans précédents, sur l’ensemble des réseaux sociaux, de messages de haine envers les policiers. Rien de bien inhabituel me direz-vous, mais cette fois-ci certains ont carrément dépassé les bornes : Appels au meurtre, menaces de mort réitérées, apologie de crimes, injures à caractère raciste, autant de délits pénaux à l’encontre des Policiers. Devant l’inertie de l’administration, le MPC et les CLIP 31 et 33 ont saisi le Procureur de la République de Paris auquel ils ont transmis un solide dossier devant permettre l’identification et la poursuite des auteurs.