Coupable d'être flic ?

Au printemps 2016, souvenez-vous, beaucoup de manifestations contre la loi travail El Khomri avaient lieu.

Une loi très controversée et malgré tout passée en force.

Pour la journée du 28 avril, pas moins de 170 000 personnes selon la Préfecture et 500 000 selon la CGT, ont manifesté partout en France.

L‘Etat a été dépassé devant l’ampleur des manifestations. L’Administration a pris, une fois de plus, la police comme bouclier l! Et voilà le résultat…

A Rennes, deux policiers sont convoqués a I’IGPN le 24/01/2017 à 9h00. On espère que vos collègues seront là pour vous appuyer !! Sachez que nous, on vous soutient!

Ils faisaient partie d’un dispositif de 150 collègues mis en place face à une foule estimée à 10000 personnes : quel beau ratio! On parle de violents affrontements durant plus de trois heures avec jets d’engins explosifs, bombes incendiaires et détonantes (filtre gasoil rempli d’essence…)

Pour cette seule journée de contestation nationale voici le bilan :

– 12 fonctionnaires de Police blessés (dont 3 en urgence absolue). On en parle ??l ll

– 124 interpellations (sachant qu’un interpellé requiert 3 fonctionnaires).

– 2 manifestants blessés

Faisons un rapide calcul à Rennes : 150 collègues mobilisés, mais 18 interpellations donc 50 flics en moins sur le dispo….

Durant cette vague de contestation, on a tous cette image, de l’Adjoint de Sécurité et de sa collègue féminine pris à partie dans un véhicule de police sérigraphié, lâchement agressés et encore une voiture brulée! On assiste alors à une soudaine prise de conscience des medias scandalisés. Nous flics, on a juste envie de dire : BIENVENUE DANS NOTRE MONDE !! La voilà la vraie réalité.

Ces manifestations étaient d’une rare violence, alors que faire face à une foule hostile quand vous avez I’ORDRE de riposter, I’ORDRE de charger ? Obéir comme toujours… Remerciement? Convocation à l’lGPN pour les deux courageux fonctionnaires de Police ayant reconnu l’usage du L80.

C’est quand même bien de le souligner car la blessure de la victime est due à un projectile, mais aucune preuve ne confirme qu’il s’agissait bien d’une munition de LBD.

Alors pourquoi cette convocation ? Pourquoi mettre en cause systématiquement et aussi facilement des policiers qui ne font qu’obéir à vos ordres? Pour satisfaire qui ?

La place de l’Etat est bien sur le banc des accusés. Pour toutes ces manifestations et ces collègues blesses, ces collègues jugés, toutes ces victimes collatérales… C’est à vous, l’Etat, d’assumer ces violences qui sont la conséquence d’un projet de loi que vous avez imposé !

Mais encore une fois, c’est la Police que l’on juge.

Se servir de «sa police » comme bouclier et bouc-émissaire pour imposer des lois à coup de 49-3, et attendre ensuite que l’orage passe, c’est d’une tristesse sans nom…

Alors collègues, tous ensemble!!! Mardi 24 janvier 2017 à 9h00, n’oubliez pas les Rennais….