Triste actualité…

Nous avons appris avec douleur l’assassinat du Major de Gendarmerie RUSIG Christian, 55 ans avec une longue carrière, percuté par une voiture, alors qu’il faisait simplement son travail. Protéger la population. Pour débuter nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et ses collègues.

Le crime : refus d’un conducteur de se soumettre à un contrôle, qui fauche mortellement le Major. Le criminel : « L’homme interpellé est présenté comme ayant  » de graves carences affectives et éducatives » – « L’automobiliste, un délinquant connu pour des délits plutôt mineurs » a précisé Karline Bouisset, procureur de la République de Foix. Réponse de l’état : « Le conducteur du véhicule devra répondre devant la justice de cet acte inqualifiable. Ce drame confirme les risques que prennent chaque jour les gendarmes et les policiers pour protéger les Français « , a déploré le président de la République qui adresse à la famille, aux proches et aux collègues de ce gendarme ses plus sincères condoléances et son soutien.

« Le conducteur du véhicule a été aussitôt interpellé et devra répondre de ses actes devant la Justice, qui devra répondre avec toute la fermeté nécessaire. Cet acte odieux rappelle que chaque jour, les gendarmes, comme les policiers, exposent leur vie pour protéger celle des autres. Ils méritent à cet égard le respect et la gratitude de tous nos concitoyens« , poursuit le ministre. -« Son collègue, avec sang-froid, met en joue le conducteur qui s’arrête enfin. Aucun coup de feu n’a ainsi été tiré. »

Maintenant la réalité:

Un homme d’âge mûr de 31 ans (l’âge de raison étant de 7 ans), multi-récidiviste, connu de la justice pour des faits de vol, d’agressions sexuels, de violences en réunion, ayant déjà fait plusieurs séjours en prison et interdit de territoire sur l’Ariège, sans permis de conduire (source la Dépêche). Il a pris la décision de foncer avec son véhicule sur un gendarme. On espère que devant un citoyen il aurait certainement freiné, hésité, tourné le volant pour l’éviter. Mais là c’était du « bleu » face à lui…..

REPONSE PENALE ACTUELLE : De belles paroles et aucun acte! Pire, les lois passées ne cessent d’aller dans le sens des délinquants, en dépénalisant les peines (le défaut de permis sera bientôt une simple amende…) en réformant de nouveau la garde à vue, qui amènent les Officiers de Police Judiciaire à rédiger des rapports afin qu’on leur retire leur habilitation !!!

Les conséquences en sont visibles, avec encore cette année plus de six milles blessés en intervention.

Nous hurlons depuis presque deux mois, descendons dans la rue, nous rassemblons … Quand nos dirigeants cesseront-ils d’être aveugles, sourds et muets ? Ils exigent de nous de mourir en silence, menacés de sanction par notre devoir de réserve !!

On ne veut pas de médaille et passer lieutenant à titre posthume. On veut une vraie réponse pénale. On veut vivre et ne plus allez au chevet ou aux cérémonies des nôtres ! C’est une demande raisonnable…